pinel bordeaux

Quels sont les avantages de la loi Pinel à Bordeaux ?

Depuis 2014, il est désormais plus facile d’investir son fond dans l’immobilier grâce au dispositif Pinel, notamment à Bordeaux, l’une des nombreuses zones couvertes par cette loi. Voici ce qu’il faut savoir avant d’investir à Bordeaux en loi Pinel.

Qu’est-ce que la loi Pinel ?

Appliqué depuis quelques années sur le territoire français, le dispositif Pinel ou loi Pinel a pour but de soutenir les nombreux investisseurs. Ce dispositif a été mis en place dans le but de gérer la crise immobilière en France pour prendre place par la suite comme l’un des dispositifs les plus avantageux pour investir dans l’immobilier neuf.

Quelles sont les conditions de la loi Pinel ?

Bien qu’il soit fort avantageux pour les investisseurs, le dispositif Pinel est applicable dans des conditions assez strictes et sévères. L’ensemble des conditions de ce dispositif sont principalement divisés en deux parties :

Les conditions relatives au logement

Lors de l’investissement en loi Pinel, le logement en question doit obligatoirement respecter un certain nombre de conditions, à savoir :

  • l’investissement doit se faire sur un logement totalement neuf ou en état d’achèvement dit VEFA ;
  • le logement doit respecter les réglementations thermiques ;
  • le logement doit respecter les normes de construction ;
  • l’achèvement des travaux doit se faire au maximum dans les 30 mois suivants la déclaration d’ouverture.

Les conditions relatives à la location

Pour ce qui est des contrats de location, ces derniers doivent obligatoirement être effectifs pour une durée totale variant entre 6, 9 ou encore 12 ans. Le contrat de location doit impérativement être signé par les deux parties concernées au cours de l’année suivant sa livraison et ce, dans le but de respecter les délais de la mise en location imposés par le code de la règlementation Pinel.

Comment investir en loi Pinel à Bordeaux

En choisissant l’investissement immobilier à Bordeaux dans le cadre de la réglementation Pinel, il sera possible de tirer profit d’une réduction fiscale pouvant atteindre jusqu’à 63 000 euros au total. Afin de tirer profit de cette réduction, il est cependant impératif de respecter les conditions relatives à cet investissement, à savoir :

  • l’investissement dans le logement neuf au niveau d’une zone éligible en dispositif Pinel ;
  • le respect d’une durée minimale de 6 ans pour la location ;
  • choisir un locataire éligible à la loi Pinel ;
  • investir dans 2 biens par année au maximum mais aussi par foyer fiscal avec une somme totale de 300 000 euros à raison de 5500 euros par mètre carré.

Cependant ; il est nécessaire de souligner qu’à Bordeaux, la vente d’un bien neuf démarre à partir de 3645 euros par mètre carré pour un logement du type intra-muros.

Le plafond du loyer

Le plafond du loyer est l’une des principales conditions imposées par le dispositif Pinel. Ce dernier définit le maximum de location d’un bien neuf. Toutefois, le montant du plafond varie en fonction de deux critères principaux à savoir : la surface du logement mis en location mais aussi la zone géographique de ce dernier.

Située en zone B1, la ville de Bordeaux est soumise à un loyer fixé par le dispositif Pinel s’élevant à 10,07 euros par mètre carré.

Le plafond de ressources du locataire

Les plafonds de ressources de la loi Pinel ont pour rôle de fixer les ressources maximales d’un locataire potentiel du bien. Ces derniers sont principalement reliés à la zone géographique mais aussi à la composition du foyer fiscal.

Les réductions d’impôts par la loi Pinel

Comme cité plus haut, la loi Pinel permet aux différents investisseurs de tirer profit de réductions sur leurs impôts. Cette somme de réduction en question dépend principalement des différents facteurs suivants :

La période de l’engagement

En fonction de la durée de mise en location, la réduction fiscale varie de la façon suivante :

  • une réduction de 12% si la location s’étend sur une durée de 6 ans ;
  • une réduction de 18% pour une location sur une durée de 9 ans ;
  • enfin, une réduction de 21% sur le total d’impôts pour une durée de location de 12 ans.

Enfin, il est tout à fait possible de prolonger la période d’engagement de la location suite à son premier contrat de 6 ou 9 ans. Pour profiter d’un maximum de réductions sur ses impôts, il est judicieux d’opter dès le départ pour un contrat de location de 12 ans.