zone b1 pinel

Que faut-il savoir avant d’investir en Zone B1 Pinel ?

L’investissement en immobilier constitue l’un des plus gros et plus importants investissements dans la vie de chacun, c’est pourquoi il faut bien réfléchir avant de se lancer et il est nécessaire d’évaluer toutes ses options.

Il existe de nombreux dispositifs pouvant rendre le placement beaucoup plus intéressant et facile à faire comme c’est le cas pour la loi Pinel qui sert avant tout à attirer les investisseurs vers des investissements locatifs et dans le neuf.

Toutefois, il faut savoir qu’il existe de nombreuses conditions qui peuvent différer d’une zone à une autre. Qu’en est-il pour la zone B1 Pinel ? Quels sont avantages et inconvénients ?

Comment connaître la zone Pinel de sa région ?

Certes, la loi Pinel est une loi très intéressante qui permet à de nombreux individus de réussir leur investissement en immobilier, notamment en ce qui concerne les investissements locatifs, qui peuvent devenir rentables plus rapidement.

Il faut le rappeler, ce dispositif sert principalement à faire bénéficier les investisseurs de remises sur les impôts. Cependant, le montant de ces dernières peut différer d’une zone à une autre.

Ce qu’on entend par zone est qu’il y a des divisions, car toutes les régions n’ont pas forcément les mêmes valeurs quant au marché immobilier. Bien entendu, en se basant sur cela il est possible d’en déduire que les remises ne se valent pas toutes naturellement.

Il faut donc savoir qu’il existe en France plusieurs zones Pinel comme :

  • Zone 1 bis ;
  • Zone A ;
  • Zone B1 ;
  • Zone B2 ;
  • Zone C.

Ce qui nous intéresse ici est la zone B1. Elle est particulièrement intéressante, car les régions qu’il est possible d’y trouver sont des régions où le marché immobilier est des plus intéressants.

Il s’agit par exemple des grandes agglomérations, ainsi que des régions où le marché immobilier possède des prix plus ou moins élevés.

Il faut savoir que pour connaître sa zone, il existe des sites officiels où il est possible de trouver facilement toutes les informations nécessaires.

Quelles sont les conditions de location dans la zone B1 Pinel ?

Avant de se lancer dans un investissement Pinel, il est tout d’abord primordial de savoir que celui-ci possède un tas de conditions à respecter. Il s’agit notamment des plafonds de loyer ainsi que des ressources des éventuels locataires.

En effet, il est important de penser à tout cela avant même d’envisager l’investissement, car il ne faut pas non plus oublier qu’il s’agit principalement d’une démarche faite par le gouvernement afin de lutter contre les problèmes de logement.

Afin de pouvoir bénéficier de tous les avantages de la loi Pinel en zone B1, il est nécessaire de respecter un certain plafond quant au loyer prévu. La somme à ne pas dépasser est donc de 10.44 €/m².

Aussi, il est important de sélectionner des locataires en fonction de son bien immobilier. Il existe pour cela toute une fourchette de plafonds de ressources.

Par exemple, et toujours pour ce qui est de la zone Pinel B1, une personne seule ne doit pas dépasser les 31 352 € par an contre 41 868 € annuels pour un couple.

Enfin, il est important de préciser et de le rappeler, les investissements Pinel doivent se faire exclusivement sur des biens immobiliers neufs, ou bien refaits à neuf c’est-à-dire dont les normes correspondent à toutes celles imposées par l’État.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la zone B1 Pinel ?

La loi Pinel en zone B1 possède de très nombreux avantages, mais également quelques inconvénients. En effet, pour ce qui est des avantages, il est bien évidemment possible de citer les remises sur les impôts.

C’est un des avantages indéniables du dispositif qui pousse de nombreuses personnes à opter pour celui-ci. Toutefois, il faut savoir que pour pouvoir avoir accès à un tel avantage, il est nécessaire de respecter un engagement.

C’est là que les choses peuvent se corser quelque peu pour les personnes qui ne sont pas forcément fans de cela, car elles doivent obligatoirement être prêtes à s’engager pour au moins 6 ans.

C’est la période minimale pour pouvoir obtenir toutes les remises nécessaires. Bien sûr, dans le cas où l’investisseur jette l’éponge en cours de route, il ne se verra octroyé aucune remise ni aucun avantage, ce qui est l’un des plus gros inconvénients de la loi Pinel en zone B1.